Constipation des enfants et du nourrisson, remède et homéopathie

La constipation des enfants et du nourrisson est un vrai sujet de préoccupation pour de nombreux parents. Ce problème est un vrai casse-tête surtout quand il revient souvent chez son enfant. Heureusement, les remèdes naturels sont là pour nous aider à en venir à bout plus facilement et sans se ruiner en pharmacie. Découvrez-les dans cet article.

L’homéopathie pour résoudre le problème de constipation des enfants et du nourrisson

L’homéopathie se présente comme une solution efficace pour lutter contre la constipation des enfants et du nourrisson. Il repose sur un principe simple : utiliser une substance potentiellement dangereuse (à dose élevée) à faible dose. C’est soigner le mal par le mal.

Pour la constipation douloureuse, il faut, par exemple, prendre de l’ignatia. Contre des douleurs rectales, optez pour l’hydrastis. Les graphites, le nux vomica, l’anacardium, l’alumina et le lycopodium peuvent aussi soigner la constipation, selon l’alimentation, les symptômes et les caractéristiques de l’enfant ou du nourrisson.

 

Le meilleur remède pour soulager la constipation du nourrisson et des enfants

La constipation du nourrisson et des enfants est une maladie facile à prévenir. En effet, avec une bonne alimentation, ce problème ne devrait même pas exister. Afin d’améliorer le transit intestinal, il faut privilégier les aliments riches en fibres dans son assiette.

Parmi les aliments les plus riches en fibres, nous pouvons citer le haricot rouge, les lentilles, certaines céréales, la pomme, la pâte de blé entier, le riz brun, le pain en grains entiers, la tomate… On peut aussi faire de l’exercice, manger lentement et fixer l’heure d’aller à la selle pour éviter la constipation.

 

La phytothérapie : des plantes à vertu laxative

La phytothérapie, c’est se soigner avec les plantes (racine, feuille…). Contre la constipation, on peut donner des graines de lin ou une infusion de fleurs de mauve à son petit bout. Pour le nourrisson comme pour l’enfant, vous pouvez aussi mettre des graines de psyllium dans de l’eau à boire avant de dormir.

Tôt le matin et à jeun, manger de la figue ou des pruneaux cuits aide aussi à l’évacuation des fèces. En cas de doute, consultez un spécialiste.

 

Télécharger ebook